Il est souvent d'usage lorsque l’on témoigne de raconter comment on a rencontré Dieu. C’est un exercice difficile pour moi car c’est plutôt une lente progression. Si je demande aujourd’hui le baptême, ce n’est pas parce qu’il y a eu un événement particulier, décisif. C’est tout naturellement que je ne vois pas trop pourquoi aujourd’hui je ne suis pas baptisée.

Je m'appelle Valentine, j'ai 16 ans et je viens de Mayotte. Ça fait maintenant 6 ans que je suis en France, et à peu près autant de temps que je fréquente avec ma mère, mon frère et ma sœur, l'église de Rennes Sud.

J’ai été baptisée enfant à l’église presbytérienne camerounaise, je ne me souviens pas de l’âge. Mais je me souviens que j’avais une marraine, de nouveaux vêtements, une belle coiffure et de jolies chaussures, bref tout l’attirail. A l’époque je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait, mais je savais que ça avait un lien avec DIEU et je m’attendais pendant toute cette journée à ce que le ciel me tombe sur la tête puisque DIEU est au ciel. Par contre j’avais bien compris qu’il y avait une fête donnée en notre honneur, mon frère et moi et cela suffisait à faire mon bonheur.

Je ne suis pas issue d’une famille chrétienne. A l’époque, mes parents étaient plongés dans des croyances et pratiques occultes avec ses tourments tout en envoyant toutes mes grandes sœurs évoluer dans la tradition catholique toutes jeunes avec les différents rituels: communion baptême confirmation… c’était totalement dénué d’une quelconque démarche de recherche du Dieu vivant comme beaucoup encore aujourd’hui.